webcam

  • Recherche

  • Loading
  • Actualité

  • 25.01 2021

    Nyon et Prangins à l’unisson pour leur passerelle de mobilité douce


    Même ambition, même vision. Les deux Municipalités font du projet de passerelle Nyon-Prangins leur priorité en matière de mobilité douce.

    temp

    passerelle de mobilité douce

    Catégorie : Officiel
    Posté par : Melanie

    Résultat d’un travail conjoint mené tambour battant, elles soumettent chacune à leur Conseil communal une demande de crédit destiné aux études détaillées. A Nyon, le préavis concerne également la passerelle Bois-Bougy.


    La passerelle Nyon-Prangins est un projet porté conjointement et avec conviction par les Municipalités de Nyon et de Prangins. Toutes deux animées par la volonté d’agir avec ambition, efficacité et rapidité face à l’urgence climatique, elles considèrent ce projet d’axe fort pour piétons et vélos comme prioritaire au sein de leurs politiques respectives de réduction du CO2. Leur volonté est aussi d’accompagner leur croissance démographique et économique en améliorant la mobilité pendulaire en mode doux.


    Répartition 50-50 des coûts
    En ce début d’année, ces Municipalités soumettent chacune à leur Conseil communal une demande de crédit destiné aux études détaillées du projet, résultat d’un travail commun mené en parfaite entente et à un rythme soutenu. Sur le plan financier, les coûts de ces études, d’un montant total de 676'000 francs, sont répartis à parts égales entre les deux Communes.


    A Nyon, le préavis concerne également la passerelle Bois-Bougy envisagée pour relier Crans à la ville-centre, via Colovray. A l’instar de ce qui a été fait avec Prangins, des discussions sont en cours entre les Municipalités de Nyon et de Crans.


    Prévues dans le cadre du projet d’agglomération du Grand-Genève, les deux passerelles renforceront l’accessibilité au centre-ville de Nyon et à la plateforme des transports publics (CFF, NStCM et TPN), fréquentée par plus de 23’000 voyageurs par jour. Elles faciliteront non seulement les déplacements pendulaires, mais inciteront également à la découverte de la région en privilégiant la sécurité, renforçant ainsi la qualité de vie des habitants. Un apport artistique d’art intégré contemporain contribuera à l’attrait de ces lieux de passage importants.


    Haute qualité architecturale et esthétique
    A l’issue de la procédure de mandats d’étude parallèles (MEP), menée par la Ville de Nyon avec la participation de la Commune de Prangins entre 2018 et 2019 dans le cadre de ce projet, le collège d’expert a retenu à l’unanimité le dossier du groupement Gradiant. A l’objectif d’accessibilité et d’efficacité de ces infrastructures, le dossier lauréat leur ajoute une haute qualité architecturale et esthétique, tout en étant particulièrement bien adapté tant sur le plan paysager qu’environnemental. A Prangins, le préavis concerne également une demande de crédit rétroactive pour la procédure de MEP.


    Sous réserve de l’obtention des crédits nécessaires à l’exécution de ce projet, et sans blocage et retard dans la procédure d’autorisation de construire, le début des travaux des deux passerelles est prévu en 2023 pour une mise en service en 2025.



    Préavis 239/2021 au Conseil communal de la Ville de Nyon
    Préavis 63/2021 au Conseil communal de la Commune de Prangins